La prééminence des réseaux sociaux en ce début de 21ème siècle, pousse notre société à plus de transparence. Aujourd’hui, il s’agit d’une question éthique au sens où la revendication d’un droit à la connaissance est devenue une question fondamentale. L’exercice de style qu’est l’interview politique en télévision n’y échappe pas et est devenue par la force des choses, un espace exigeant de la transparence. Bien que les moments de sincérité y soient rares et la langue de bois courante.